Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

La mise au point de Wesley Fofana (ASM) sur ses blessures

Pour la première fois de la saison, Wesley Fofana va pouvoir enchaîner ce samedi soir face à Bordeaux. Ces absences provoquées par une blessure récurrente ont nourri leur lot d'interrogations. Le trois-quarts centre a tenu à clarifier les choses. 

Seulement deux matchs disputés cette saison. Wesley Fofana a traîné pendant de longues semaines une blessure juste au-dessus du genou contractée avant le premier match face à l'Argentine en Coupe du Monde avec le XV de France. Une ultime compétition internationale que le joueur n'a pu donc disputer. Revenu sur Clermont-Ferrand, le trois-quarts centre n'a pas non plus beaucoup évolué avec son club. Avant Pau, Wesley Fofana n'avait disputé que 80 minutes à domicile contre Agen (le 30 novembre dernier). Un match à l'issue duquel il a ressenti à nouveau une gêne au même endroit.

Ces absences à répétition font forcément grincer des dents. Supporters et observateurs aimeraient plus souvent voir à l'oeuvre ce joueur capable de faire des différences n'importe quand et face à n'importe qui. D'aucun pensant même que le centre chercherait à s’économiser.

"Ce n'était pas du chiqué"

Ces critiques, Wesley Fofana les entend. Mais pour lui elles sont totalement injustifiées. Avant d'affronter l'Union Bordeaux Bègles, le joueur a tenu à faire une mise au point. "Je vis très bien les choses. C'est à l'extérieur que ça parle. Enfin je ne sais même pas. J'ai eu une blessure pendant la Coupe du Monde. Tout le monde l'a vu. Ce n'était pas du chiqué comme on a pu le lire. Cela a necessité une intervention chirurgicale. Et ces choses-là prennent du temps."

Ces absences répétées apportent inévitablement leur lot de questionnements. Wesley Fofana le sait pertinemment. Mais il préfère ne pas s'y attarder. Il a désormais hâte de pouvoir enchaîner les matchs.  "Si l'on regarde bien, il s'agit de la même blessure qu'en juillet et août. Ce ne sont pas des blessures qui se répètent. On peut lire beaucoup de choses dans la presse. Les gens se posent des questions... Nous on sait sur quoi on bosse, qu'est-ce que l'on répare.  Mais c'est sûr que ça reste long. Comme tout sportif, j'ai envie de jouer, j'ai envie de pouvoir m'exprimer."

Pour la première fois de la saison, Wesley Fofana a l'occasion d'enchaîner un deuxième match avec la réception du leader bordelais ce samedi soir (20 h 45). Peut-être la fin d'un long tunnel...

Arnaud Clergue

Commentaire