Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Richard Brunel

L'Auvergne pour une belle poignée de médailles aux "France"

Solide, la délégation auvergnate peut faire tourner le compteur des médailles aux championnats de France Elite, en cette fin de semaine, à Albi.

L'Auvergne part prendre sa revanche sur le passé. Sur les précédents albigeois manqués, hormis la pépite Marion Buisson bien entendu. Car, cette fois, pour briller comme le Tarn sous le soleil, elle possède l'argument miroitant des têtes de série, la promesse, au bas mot, d'une belle poignée de médailles.

Du costaud, en fait. Pas de l'hypothétique, la nouvelle formule des Elite, qui, avec la disparition des Nationaux (les derniers s'étant d'ailleurs déroulés à Albi), augmente le nombre de qualifiés et de séries, ne devant guère permettre de trajectoires inattendues.

Rayon certitudes donc, la délégation auvergnate peut miser très lourd sur la perche. Masculine avant tout, en cherchant, au milieu d'une discipline décimée, qui pourrait bien détrôner un Renaud Lavillenie venu s'offrir le grand huit. Un concours pour un huitième sacre en plein air que son camarade de CAA, Alioune Sene, suivra hélas des tribunes, forfait lui aussi pour une blessure à l'épaule, mais pas un Baptiste Boirie proche du podium.

Une épreuve n'étant jamais jouée d'avance, les Charlotte, Gaudy et Iva, pourront peut-être tirer leur épingle du jeu féminin. Mais côté filles, il faudra avant tout compter sur les mieux classées à l'engagement. À l'image d'Irène Donzelot dont le disque tient la deuxième place des bilans (54,87 m). Ou de Jennifer Galais, séparée par 6 centièmes de Carolle Zahi sur le 200 m.

La deuxième place, trois autres Clermontois n'ont guère envie de s'en contenter, non plus. Des lanceurs, d'abord. Des hommes qui « montent », comme Victor Vernède, le lanceur de javelot montferrandais installé premier Français de sa discipline sur son jet record à 72,55 m, depuis le 20 mai.

Ruben Gado : une grande faim


Comme l'espoir Yann Chaussinand, conscient que le Messin Bigot le précède de quelque 7 m, mais qui vient de poser son marteau tout près de la ligne des 70 m (69,32 m).

Enumération incomplète sans Ruben Gado, le décathlonien au début de saison contraire (blessure, problème technique) dont la grande forme s'adosse à la forte envie d'un visa berlinois. En « fightant » avec Bastien Auzeil, l'Asémiste combinerait recherche de médaille et des 8.100 points demandés pour les Europe.

Et puis, si la cote est un peu plus grosse, pourquoi ne pas inclure Alexis Phelut, 5e temps du 3.000 m steeple ? Sans oublier l'envie de bien faire générale, d'un Yann Lance (poids), Nicolas Fédit (marteau), Romain Gavillon (perche) ou d'une Marjorie Veyssière (400 m) par exemple ?


Les Auvergnats en lice :
  

RC Vichy. 800 m : Claire Privat (SF). 

A. Chamalières. 3.000 m steeple : Abdellah Riahi (SM). 

Clermont AA. 200 m : Jennifer Galais (SF) ; 400 m : Marjorie Veyssière (EF) ; perche : Charlotte Gaudy (EF), Charlotte Iva (JF), Baptiste Boirie (SM), Romain Gavillon (EM), Jérémy Hubert (EM), Renaud Lavillenie (SM) ; disque : Irène Donzelot (SF), Marie Guillaume (EF) ; javelot : Alexine Tixier (EF), Victor Vernède (SM) ; 3.000 m steeple : Alexis Phelut (EM) ; triple saut : Ulrick Bolosier (SM) ; poids : Yann Lance (SM) ; marteau : Yann Chaussinand (EM), Nicolas Fédit (SM) ; décathlon : Ruben Gado(SM). 

CUC A. 400 m haies : Cristian Sidea (ROU, SM).
Commentaire