Actualité sportive en auvergne



Photo © Dominique PARAT

JAVCM : un tour de Coupe... avant la Cup

La JAVCM commence sa saison ce mardi soir à 20 heures par un 64e de finale de Coupe de France, loin d’être évident, à Saint-Chamond. Avant de retrouver les Couramiauds, dès vendredi, à Clermont… en Leaders Cup.

Ils ne pourront pas faire comme s’ils ne se connaissaient pas. Tous deux évoluant en Pro B, Vichy-Clermont et Saint-Chamond sont, depuis la création du club auvergnat, « programmés » pour se rencontrer au moins deux fois par an, en phase régulière de championnat.
Ajoutez à cela une formule de Leaders Cup, apéritif de saison mi-décrié, mi-apprécié selon les coaches et surtout ce qu’ils veulent en faire, qui s’ouvre par une phase géographique condamnant quasiment à tout coup (sauf lors de l’exercice 2017-2018), Auvergnats et Ligériens à figurer dans la même poule de qualifications pour les phases finales : ce sont deux autres confrontations directes supplémentaires qui leur sont offertes.
Et voilà que la Coupe de France vient mettre son grain de sel là-dedans, avec un tirage au sort désignant, dès leur entrée en lice, en 64e de finale, les deux clubs comme adversaires?!

Le vrai derby ?

À force, avec l’accession de la Chorale de Roanne en Jeep Élite (et en attendant que la rejoigne la JAVCM??), le vrai « derby » vu du côté vichyssois pourrait-il finir par être celui opposant les joueurs de Vizade à ceux de Thinet??  
On ne pariera pas là-dessus mais en attendant, avant que le championnat débute, le 11 octobre, par un déplacement à Denain, c’est par une double confrontation JAVCM-SCB, en quatre jours, ce soir en Coupe de France, donc, et vendredi, en Leaders Cup (à Clermont), que les deux formations vont pouvoir se jauger. Deux matchs en quatre jours?? Comme en play-off, en fait, auxquels les deux clubs s’étaient d’ailleurs invités au printemps dernier, après, au bout de 34 journées, s’être respectivement classés 3e (soit le meilleur classement de Vichy-Clermont) et 6e??

« Volonté de proposer beaucoup de jeu »

Le coach auvergnat a bien noté le clin d’œil du hasard du tirage au sort et du calendrier à la fois, et y voit un réel intérêt : « Voilà, on se prépare à toutes les circonstances (sourire). Le fait qu’il y ait deux matchs rapprochés, cela permettra d’aborder une phase de travail qu’on a peu vue jusqu’à présent, à savoir tout le travail de scouting de l’adversaire. Entre les deux rencontres, il y aura sûrement des choses à faire là-dessus », explique Guillaume Vizade.
L’entraîneur métropolitain apprécie, en tout cas, ce tirage, de par « la confrontation de plus qu’il nous offre avec une équipe de Pro B. Saint-Chamond, c’est toujours une équipe avec laquelle il y a peu d’écart. On a une volonté commune, je pense, de proposer beaucoup de jeu, c’est donc toujours intéressant de se rencontrer », explique ainsi Guillaume Vizade.
Un coach satisfait, et de la préparation effectuée jusque-là et du début de semaine de ses hommes. Une semaine commencée dimanche après avoir accordé le vendredi et le samedi de repos à ses troupes : « Cela nous a permis de faire deux grosses séances d’entraînement de deux heures et demie, dimanche après-midi et ce lundi matin. Globalement, on est dans le timing voulu. Il va falloir maintenant qu’on intègre Mohamed Koné (dont le retour de sélection était prévu pour seulement hier) et Momar Ndoye (lui est rentré dimanche) et qu’on puisse rentrer un peu plus dans le détail. Parce que tant qu’on n’était pas au complet, on est un peu resté sur le global et les principes généraux. Il y aura pas mal de travail en ce sens pendant la Leaders Cup. »

En attendant, ce soir, c’est Coupe de France. Avec quel intérêt pour ce déplacement dans la Loire et, par là, cette compétition elle-même?? « Si on devait prioriser, l’objectif n°1, c’est le championnat, le deuxième, c’est la Leaders Cup et la Coupe de France vient en troisième. Mais l’an passé, on y avait fait un beau parcours, jusqu’à Levallois (en 8e de finale, voir par ailleurs). On va jouer avec l’ambition de faire un bon match, et si c’est le cas, le résultat peut suivre. »
Un résultat pour lequel le jeune Sénégalais Momar Ndoye devrait œuvrer, au contraire de Mo Koné, dont les débuts ne sont pas prévus dès cette rencontre.

Jean-Philippe Béal

Commentaire