Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Iglesias (Clermont Foot) : "On a une revanche à prendre mardi"

Auteur d’un très bon début de saison, le capitaine du Clermont Foot, Jonathan Iglesias, semblait amer à l’issue du match nul concédé vendredi soir face à l’AJ Auxerre (1-1). Mais l’Uruguayen, qui a récemment prolongé son contrat avec le club auvergnat, est déterminé à rebondir rapidement. Pour une qualification de prestige à Lens, ce mardi (21 h 05), en Coupe de la Ligue ?

Quel est le sentiment qui domine après le match nul de vendredi face à Auxerre ?

« Franchement, c’est de la frustration. En deuxième mi-temps on était moins bien, mais on avait le match en main. J’ai dit à la mi-temps que le seul moyen qu’ils avaient de marquer, c’était sur coup de pied arrêté. Donc voilà, on le savait, et on n’a pas été assez costauds. C’est deux points de perdus, mais le championnat est long et il nous reste beaucoup de matchs pour nous rattraper. »

Qu’est-ce qui a fait qu’Auxerre est revenu dans le match ?

« On a trop reculé et Auxerre a bien joué le coup. On n’a pas été assez agressifs sur le porteur de balle. Après, ils ont des bons joueurs, donc on a beaucoup subi en deuxième mi-temps : ils attaquaient tout le temps, ils avaient la maîtrise du ballon. On a peiné à mettre le pied sur la balle, et quand on réussissait à se sortir de leur pressing, on a mal géré les situations de contres. »

Est-ce qu’en fin de rencontre vous avez pensé pouvoir perdre ce match ?

« Non, je n'y ai pas pensé une seconde. Au contraire, je pensais qu’on pouvait marquer à n’importe quel moment... Mais bon, ça ne s'est pas passé comme ça… »

C’est un peu le même scénario que face à Lens, où les visiteurs vous privent des trois points en fin de partie, non ?

« Face à Lens c’était différent, parce qu’on a perdu sur une erreur d’arbitrage. Vendredi, c’est de notre faute : on a trop reculé et Auxerre a pris confiance. Ils avaient le ballon, mais on n'était pas en danger, jusqu'à ce coup-franc... »

Le Clermont Foot prolonge son capitaine jusqu'en 2021

On a senti un Mario Gonzalez en forme sur le terrain, quelle est votre relation avec lui ?

« Il traîne tout le temps avec moi, je l’aide à traduire car c’est plus confortable pour lui. Mais il s’entend bien avec les autres, il leur parle en anglais et il commence à dire quelques mots en français. En tout cas, il m’a dit qu’il se sentait bien ici. »

Une fois que Gomis et Allevinah reviendront de blessure, vous aurez du choix devant !

« Il y a de la variété sur le banc, c'est sûr. David (Gomis, ndlr), Jim (Allevinah, ndlr) ou Mario (Gonzalez), ils n'ont pas les mêmes profils, donc c’est bien pour nous, ça nous permet d'avoir plusieurs atouts devant. »

« Je suis vraiment fier de mes coéquipiers »

Comment abordez-vous le match face à Lens en Coupe de la Ligue (au stade Bollaert, mardi à 21 h 05), deux semaines et demi après les avoir affronté au Montpied ?

« On a une revanche à prendre mardi et, même si c’est la Coupe, on va tout faire pour se qualifier, pour rester sur notre bonne dynamique. Il va falloir essayer de ne pas encaisser de but, mais surtout maîtriser le match jusqu’au bout et pas uniquement une mi-temps sur deux. »

Vous allez d'ailleurs jouer deux fois en quatre jours la semaine prochaine, comment bien préparer ces rencontres ?

« Il faut désormais bien récupérer pour être prêt pour ces deux rencontres. Après, durant notre première semaine à trois matchs (match nul 1-1 face à Lens le 10/08, qualification aux tirs au but devant le Havre, en Coupe de la Ligue, le 13/08 et victoire 1-0 à Orléans le 16/08, ndlr.), nous étions un peu moins bien physiquement pour le match face à Orléans, mais on a su monter en puissance au cours de la rencontre. »

Clermont - Auxerre : quand Furlan fait chanter Iglesias (vidéo)

Vous êtes toujours invaincus cette saison, quelle sera la recette pour continuer sur cette lancée ?

« Il va falloir garder le même état d’esprit : pour l'instant, tout le monde fait tous les efforts. Je suis vraiment fier de mes coéquipiers, tout le monde participe au jeu, personne ne triche. Maintenant il faut ajuster les détails qui font que nous ne sommes pas en tête du classement. »

 

Propos recueillis par Hugo Girard

Commentaire