Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Coupe de France de football : Noël Le Graët pessimiste à la tenue de la compétition

Le président de la Fédération était invité sur le plateau de France 3 Bretagne, la semaine dernière. Interrogé sur la Coupe de France, Noël Le Graët s'est montré pessimiste quant à son maintien.

Le suspense est à son paroxysme : la Coupe de France reprendra-t-elle en 2021 ? L'incertitude plane toujours et le doute se retrouve maintenant dans les dires du patron du football français. Invité sur le plateau de France 3 Bretagne, la semaine dernière, Noël Le Graët ne s'est pas montré rassurant sur le maintien de la compétition. 

« C'est presque cuit »

En suivant le calendrier de déconfinement progressif définit par le Premier ministre Jean Castex, jeudi dernier, si les mineurs ont pu reprendre les activités extra-soclaires en plein air samedi dernier, en attendant de pouvoir reprendre celles en salles à partir du 15 décembre, les sports de contact, dont le football, devraient eux redémarrer dès le 20 janvier, si la situation sanitaire s'améliore.

Reprise des sports co' le 20 janvier, le sport individuel en plein air autorisé dès samedi

« Je pensais qu’on aurait pu jouer un peu plus vite, a déclaré le président de la Fédération française de Football (FFF). Si j’écoute bien ce qui a été dit, on ne pourra pas reprendre l’entraînement avant le 20 ou le 21 janvier, ça fait démarrer en février. C’est presque cuit. Je ne vois pas comment disputer cette compétition dans les dates sauf à jouer jusqu’à fin juillet. »

Pour rappel, la crise sanitaire avait ainsi entraîné les reports des 6e, 7e, 8e tours et des 32es de finale de la Coupe de France à une date ultérieure. 

Coupe de France : le 8e tour et les 32es de finale décalés

Le président de la 3F a assuré qu'une « réunion importante » se tiendra cette semaine, « pour imaginer un calendrier qui puisse tenir la route, aussi bien pour le football pro que pour le football amateur. » 

En ce qui concerne les championnats amateurs, rien n'est acté du côté de la FFF. « Pour certaines divisions de foot amateur où il n’y a que 10 ou 12 clubs, ça pourra passer. Sinon il faudra prendre le genre de décisions qui ont été prises l’année dernière, avec des dates arrêtées, des coefficients, tout ce qu’on ne souhaite pas en fait. »

L'arrêt des compétitions serait un nouveau coup dur pour le monde du football amateur, déjà privé de championnat depuis le 29 octobre dernier... 

 

Pauline Benard

Commentaire