Actualité sportive en auvergne



Photo © Marc Demeure

Clermont Foot : le bonheur est dans le prêt

Trois joueurs du Clermont Foot sont en prêt cette saison. Bayo s’éclate à Dunkerque en N1 et Rajot (*) tire de réels motifs de satisfaction personnel au Mans. C’est plus compliqué pour Teixeira à Concarneau.

Mohamed Bayo (21 ans)?: prêt en janvier 2019 à Dunkerque (N1), reconduit en début de saison (24 matchs, 13 buts cette saison). Sous contrat avec Clermont jusqu’en juin 2021. Après six premiers mois de prise de contact et d’adaptation, Mohamed Bayo a littéralement pris son envol cette saison à l’USL Dunkerque. Un décollage détonnant. Avec 13 buts à son actif, il est le meilleur buteur du club littoral actuellement 2e du N1, à un point du leader Pau.

Mohamed Bayo flambe à Dunkerque

« La montée en L2, on est obligé d’y penser quand on a été 17 fois leader sur 25 journées ». Pour l’attaquant qui a fait toutes ses classes au CF63, ce prêt, « c’est tout bénéfice », même si en janvier 2019 il avait un peu de vague à l’âme au moment de faire ses valises. « J’aurais préféré briller dans ma ville en L2. Mais comme je ne jouais qu’en N3 à Clermont, évoluer en N1 m’a permis de monter de niveau. Aujourd’hui, je suis pleinement satisfait d’être retourné à Dunkerque l’été dernier sur les conseils de Pascal Gastien après avoir prolongé d’un an avec Clermont. J’ai mûri aussi à tous points de vue. Vivre seul en autonomie m’a beaucoup appris », ajoute l’intéressé.

Au-delà des incertitudes concernant la suite des compétitions, Mohamed Bayo ne veut pas se projeter sur la saison prochaine. « Ce n’est pas le moment d’en parler. Je ne veux pas me disperser. Je reste concentré uniquement sur la fin de saison », conclut sagement l’attaquant qui est revenu à Clermont, chez sa maman, durant cette période de confinement.

L2/D2F/N1/N2 : que reste-t-il à jouer aux clubs auvergnats ?

Lorenzo Rajot (22 ans, prêté pour six mois sans option d’achat au Mans, en janvier dernier. Sous contrat avec Clermont jusqu’en juin 2022). A titre personnel, Lorenzo Rajot tire déjà un bilan positif des premières semaines passées dans la Sarthe. Avec déjà 605 minutes (7 titularisations en 8 journées) il a presque doublé son temps de jeu par rapport à Clermont (313 minutes) lui qui avait vraiment besoin d’enchaîner après sa grosse blessure au genou en octobre 2018. Seule une entorse à la cheville l’a privé de la dernière journée (2-2, à Chambly avec le nouveau coach du MUC Réginald Ray qui a remplacé Richard Déziré).

« A ce niveau, c’est positif, explique le milieu qui a rejoint sa famille en banlieue parisienne pour le confinement. Mais, ajoute-t-il, je ne peux pas être complètement satisfait en raison des résultats de l’équipe » (5 défaites et 3 nuls depuis son arrivée). Le MUC pointe à la 19e place (26 pts) en position de relégable, très loin du CF63. « Je suis de très près les résultats du Clermont Foot et de mes copains. Mais cela ne me donne pas de regret. Je suis persuadé d’avoir fait le bon choix », conclut Lorenzo Rajot.

(*) Mohamed Bayo et Lorenzo Rajot avaient signé leur premier contrat pro au Clermont Foot ensemble en décembre 2017 avec Alpha Sissoko.

Bryan Teixeira Junior.

Il a été prêté à Concarneau (N1), le dernier jour du mercato hivernal, fin janvier. Le jeune et prometteur attaquant (19 ans) a joué trois matchs dont deux comme titulaire depuis son arrivée dans le club breton qui lutte pour se maintenir. Il n’a pas encore marqué mais son arrivée coïncide avec une amélioration des résultats de Concarneau qui a changé d’entraîneur depuis sa venue avec le limogeage, le 12 février de Benoît Cauet remplacé par Pascal Laguiller lui-même remplacé par Stéphane Le Mignan, le 14 mars.

Didier Cros

Commentaire