Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

Ce que l'on a retenu de la qualification du Clermont Foot

Le Clermont Foot n'a pas tremblé sur la pelouse de Bobigny (N2). En s'imposant 2-0, les hommes de Pascal Gastien ont décroché leur billet pour les 32es de finale de la Coupe de France.

Le résumé :

Le Clermont Foot n'a pa véritablement tremblé ce samedi sur la pelouse de Bobigny. Face à un adversaire évoluant en National 2, l'ouverture du score d'Andriatsima dès la 5e minute a permis aux hommes de Pascal Gastien de se rassurer d'entrée. Derrière ils ont été relativement peu inquiété. Mis à part un centre tir dangereux bien négocié par Jeannin au quart de jeu, les Clermontois ont concédé peu d'action. Ils ont même failli doubler la mise mais Andriatsima a manqué deux fois de justesse face aux buts (27e et 43e).

Le but du break interviendra peu après l'heure de jeu. Bien lancé en profondeur par Gastien, Honorat en profitait pour glisser le ballon au fond des filets de Bobigny (62e). Dès lors, la qualification clermontoise était presque acquise tant les Franciliens manquaient de justesse. Un coup franc de Kaddouri a bien failli donner des sueurs froides aux Auvergnats dans les arrêts de jeu. Mais Clermont avait déjà assuré son billet pour les 32es de finale de la Coupe de France. Sa douzième qualification de son histoire à ce niveau.

L'homme du match :

Quand l'on a tout juste 21 ans et que l'on vit sa première titularisation avec le groupe pro, ce n'est pas toujours évident d'assumer. Même face à une équipe évoluant deux niveaux en dessous. Pourtant Yohann Magnin a assuré. Mieux il s'est montré très présent dans le milieu de terrain clermontois et ses interventions ont été tranchantes. Offensivement, Magnin a proposé des choses intéressantes et a même tenté sa chance à plusieurs reprises. Une première bonne sortie. 

Le chiffre : 1

Fenava Andriatsima a inscrit son premier but sous les couleurs clermontoises. Arrivé en Auvergne cet été en provenance du Havre, l'avant-centre n'avait plus inscrit le moindre but depuis le 28 novembre 2017 alors qu'il évolutait à Sochaux. Une réalisation libératrice donc.

La réaction :

Pascal Gastien, entraîneur. "Il fallait passer, on est passé. On souhaite aller le plus loin possible donc on est dans nos objectifs. Le fait d'avoir marquer très vite est quelque chose de positif. Mais nous avons été très pressés dans l'éxecution de nos gestes. On était sur les nerfs. En première période surtout. En deuxième mi-temps nous avons été plus sereins. En tout cas, les joueurs ont mentalement répondu présent à ce rendez-vous de Coupe de France".

La fiche technique :

BOBIGNY (N 2) - CLERMONT (L 2) : 0-2.

Mi-temps : 0-1 Spectateurs : 400. Arbitre : M. Barbin.

Buts. Clermont : Andriatsima (5e), Honorat (62e).

Avertissements. Bobigny : Calabre (29e).

Bobigny : Derkaoui - Mirizeolo, Traoré(Moury, 46e), Kaddouri, Calabre - Mendes (cap.) (Berkane, 58e), Cissé (Saounera, 72e), Keita, Mhadjiri, Mawatu - Douala. Entr. : Boulila et Lemaître.

Clermont : Jeannin - Phojo (Kavdanski, 76e), Laporte (cap.), Ogier, Albert - Magnin, J. Gastien - Iglesias (Ndiaye, 63e), Pereira Lage (Aye, 88e), Honorat - Andriatsima. Entr. : P. Gastien.

Arnaud Clergue avec Laurent Calmut

Commentaire