Actualité sportive en auvergne



Photo © auteur inconnu

Berthon au Trophée Andros dans une 208 électrique

Nathanaël Berthon reste un pilote du Trophée Andros. Le Clermontois sera de la 31e édition de la plus grande course sur glace, cet hiver. Il roulera au volant d'une des deux 208 électriques, la n°5 aux couleurs (verte et noire) de Biovitis, engagées par l'écurie Sylvain Pussier Compétition en Elite Pro.

Nathanaël Berthon et le Trophée Andros, c'est une histoire qui n'est pas terminée. Le Clermontois sera toujours un pilote de la plus célèbre course sur glace, cet hiver, à compter des 7 et 8 décembre à Val Thorens, la station alpine accueillant l'ouverture de la saison 2019/2020

Du nouveau, cependant, pour l'Auvergnat qui change d'écurie et d'auto. Alors que la 31e édition du Trophée Andros devient cette année 100% électrique, Nathanaël Berthon troquera l'Audi thermique qu'il pilotait depuis deux ans au sein de l'équipe belge Comtoyou contre une Peugeot e-208, engagée par l'écurie dirigée par Sylvain Pussier.

Benjamin Rivière dans l'autre e-208

Berthon aura pour coéquipier le patron de son équipe. Les deux hommes se partageront le volant de la 208 N° 5, aux couleurs de Biovitis, à dominante verte. Berthon roulera dans la série reine (Elite Pro) dont il a pris la 5e place la saison dernière, après un podium (3e) en 2017/2018 et Pussier s'alignera en Elite.

L'autre 208 engagée par Pussier Compétition, qui portera le N°10, sera placée entre les mains de Benjamin Rivière, 6e en Elite Pro la saison passée et de Clémentine Lhoste, arrivant de la série Enedis Trophée Andros électrique.

Sébastien Loeb en guest star à Super Besse

Ce 31e Trophée Andros s'annonce d'un très haut niveau, avec la participation d'une demi-douzaine de pilotes de renom en Elite Pro. Jean-Baptiste Dubourg (N°1) défendra son titre au sein de la même écurie, DA Racing, avec une Renault Zoé et pour coéquipier Nicolas Prost (N°7). De son côté, le Yvan Muller Racing a engagé des Andros sport électriques, confiées à Franck Lagorce (N°2) et Yann Ehrlacher (N°11).

Un autre champion sera de la partie, en guest star : Sébastien Loeb. Le multiple champion du monde WRC est annoncé au départ, à Val Thorens et à la finale, à Super Besse, le samedi 1er février, au volant d'une Andros sport 4 roues motrices aux couleurs de sa propre écurie : Sébastien Loeb Racing.

On a appris aussi qu'Olivier Panis ferait encore partie de l'aventure, cette saison. Le dernier Français à avoir gagné un Grand Prix de F1 sera au volant de l'Andros Sport n°4, dans l'écurie de Sébastien Loeb.

Raphaël Rochette

Commentaire