Actualité sportive en auvergne



Photo © Renaud Baldassin

ASM : "Une nouvelle histoire" débute selon Azéma

L'ASM Clermont et son coach Franck Azéma ont hâte d'en découdre face à La Rochelle pour le début du Top 14, dimanche (16 h 50) au Michelin. Le manager clermontois livre le ressenti de son groupe avant ce premier test à balles réelles. 

Comment abordez-vous le premier match de cette nouvelle saison ?

« Il y a de l’excitation. Comme toutes les rentrées, tu as envie d’y être, de retrouver la compétition. En plus, tu commences à voir les matchs internationaux et leur intensité et aussi la Pro D2 qui a débuté hier soir (jeudi). On sent cette émulation. On veut aussi voir où on en est et si le travail fourni se met en place collectivement. »

 

Qui dit rentrée dit forcément un peu de stress ?

« Il faut essayer de rassurer tout le monde. Ça, c’est l’expérience du club et des garçons en interne. Mais c’est toujours bon d’avoir un peu de peur et de stress. Au moins, il n’y a pas de relâchement et ça va être important. »

 

Une saison de Coupe de monde est-elle particulière ?

« Les contraintes d'un Mondial sont identifiées bien avant. Il faut se préparer pour les traverser au mieux. Il faut montrer notre culture de club et notre mentalité pour passer ces épreuves. »

« Il faut arrêter de dire que les effectifs sont malades »

 

Cette Coupe du monde peut-elle fausser le championnat ?

« On verra. Il faut arrêter de dire que la moitié des effectifs sont malades. Il y a des garçons qui ont envie de mouiller le maillot dimanche devant le public du Michelin. »

 

Vous débutez par La Rochelle, c'est un gros calibre...

« Qui n’a pas une grosse première journée ? C’est costaud pour tout le monde. Il n’y a que des bonnes équipes. »

 

Sur quels aspects attendez-vous vos joueurs ?

« On a toujours envie de mettre les fondamentaux en place en début de saison. Evidemment, que ce soit sur la défense, la conquête, l’état d’esprit, ce sont des choses non négociables. Petit à petit, il faut mettre en place des structures dans notre jeu. Mais on a envie de marquer des points, de gagner. »

"C'est bien de commencer à domicile" pour Azéma en Champions Cup

Sur quel ressort mental pouvez-vous vous appuyer cette saison ?

« On est sur une année particulière. Il y a une Coupe du monde, des échéances différentes, un effectif différent. C’est une nouvelle histoire. Quand tu regardes l’effectif quand on a démarré et comme on est aujourd’hui, ça n’a rien à voir. Ça, c’est excitant. Et puis on reprend chaque saison avec l'envie de gagner les compétitions et disputer des matchs éliminatoires. On doit se mettre dès le premier match dans cet état d’esprit. »

 

Propos recueillis par Nicolas Canizares

Commentaire