Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

ASM - UBB : attention à la panne de réveil...

C'est un problème récurrent cette saison : Clermont manque très régulièrement ses entames de match. L'ASM a tout intérêt à régler le curseur ce samedi soir (20 h 45) car face à Bordeaux, cela ne pardonnera pas.

Quelle est le point commun entre Pau, le Stade Français, le Racing et Toulon ? Vous ne trouvez-pas ? C'est pourtant simple... Face à ces équipes, l'ASM a, à chaque fois, manqué ses entames de match. Si contre Pau et le Stade Français, les Clermontois ont fini par s'en sortir à l'arrachée, cela ne pourra pas être toujours le cas. A commencer ce samedi soir et la réception du leader bordelais. Face aux hommes de Christophe Urios, la panne de réveil sera tout simplement interdite sous peine de connaître de grosses déconvenues...

ASM : quelques retouches pour affronter Bordeaux

« Si l'on reste sur le niveau de Pau, c'est évident que cela ne passera pas, prévient Franck Azéma. On reçoit le premier, la meilleure équipe depuis le début du Top 14. Cette saison, on n'est pas régulier sur ces entames de match. Mais cette fois-ci, c'est impératif. Le pendant c'est que l'on arrive quand même à réagir à chaque fois. Mais c'est usant. »

"Ce sera très difficile à remonter si on se loupe"

Yohan Beheregaray (ASM)

Effectivement, c'est stressant et énergivore de courir après le score. Mais encore faut-il pouvoir être au contact.... Que ce soit Pau ou le Stade Français, ces deux formations avaient largement permis aux Clermontois de rester en vie. On se souvient notamment de cet inexplicable en avant d'Etien à cinq mètres de la ligne. Sans cela, les Parisiens auraient mené 17-3 au Michelin. On pense aussi à ces innombrables fautes de main paloises qui ont empêché la Section d'enfoncer le clou samedi dernier.

Morgan Parra (ASM) : "il nous faut un match référence"

Face à une formation aussi consistante, talentueuse et sure de ses forces, que l'UBB, cela est bien évidemment interdit. Les Clermontois le savent pertinemment. « Il ne faudra pas manquer notre entame, abonde Yohan Beheregaray. C'est une équipe qui sera très difficile à remonter si on se loupe. Depuis le début de saison, on en discute, on cherche des solutions. On ne les a pas encore trouvées. A nous de résoudre le problème. »

Si les Clermontois ne les trouvent pas d'entrée ce samedi soir, les coéquipiers de Jefferson Poirot sauront en tout cas en profiter. Et le score pourrait très vite enfler...

 

Arnaud Clergue

Commentaire