Actualité sportive en auvergne



Photo © Thierry ZOCCOLAN

ASM - Pau : le carnet de notes

Les Clermontois ont souffert face à Pau. C'est peu de le dire. Hormis McIntyre et peut-être Ezeala, les hommes de Franck Azéma ont sorti une prestation peu convaincante...

Falgoux (4). Un retour difficile, pas dominateur en mêlée, il a souffert du rythme.

 

Ulugia ( pas noté). Sorti pour un problème aux cervicales, remplacé par Beheregaray (4) qui a tenté d’amener un peu d’explosivité, mais vainement.

 

Zirakashvili (3). Absent à Brive, on n’a pas retrouvé le droitier impérial du tout début de saison.

 

Jedrasiak (3). Loin de son niveau de la semaine dernière, il a couru … mais trop souvent dans le vide. Peu d’impact dans les duels.

 

Timani (4). Plutôt à l’aise sous les renvois, il a provoqué le rideau de fer palois mais s’y est souvent cassé les dents.

 

Cancoriet (3). A l’image du pack clermontois, il a été transparent sur la première partie du match. Dominé par ses vis à vis palois.

 

Lapandry (4). Il a affiché un peu d’envie, mais parfois maladroit, même s’il n’a pas eu de déchet dans l’alignement.

 

Lee (4). Des hauts et des bas. Responsable sur deux essais palois avant de réagir. Dans son registre, il a avancé mais ce fut insuffisant.

 

Parra (4). Est-il revenu trop tôt ? Toujours est-il que le capitaine clermontois a connu une reprise pour le moins compliquée. De surcroît derrière un pack parfois chahuté.

 

McIntyre (5). Un match moyen mais il a eu le mérite de vouloir prendre ses responsabilités en attaquant la ligne en seconde période. Plutôt efficient au pied, sauf sur une transformation.

 

Ezeala (5). Un essai de l'espoir et une belle course à son crédit derrière un par dessus au pied de Parra. Aurait pu franchir une autre fois en seconde période. Pour le reste, pas grand-chose.

 

Moala (4). Quelle boulette ! Une "Dominici" dans l'en-but quand il échappe le ballon au moment d'aplatir en première période. Sept points envolés qui, au final, ont coûté cher.

 

Naqalevu (3). Incolore, inodore, sans saveur. Où était son punch physique, sa principale qualité ? Resté au vestiaire.

 

Betham (4). Un essai, sinon peu de ballons à jouer.

 

Abendanon (4). Un match plutôt discret, malgré quelques tentatives pour remonter le ballon

 

Pour donner vos propres notes, cliquez ICI

 

Christophe Buron et Valéry Lefort.

Commentaire