Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

ASM : à peine le temps de savourer, voilà déjà l'Ulster

L'ASM a réussi une jolie entrée sur la scène européenne samedi dernier avec sa victoire bonifiée face aux Harlequins (53-21). Mais les joueurs de Franck Azéma n'ont pas le temps de savourer, vendredi (20 h 45) se profile déjà un voyage en Ulster, vainqueur à Bath.

Alexandre Lapandry : « Il n'y a pas de temps à perdre »

« On s’attend vraiment à un gros combat face à l'Ulster. On sait que c’est une équipe hyper physique, on l’a vu à la vidéo ce mardi. Ils sont très pénibles dans les rucks. A nous de confirmer ce qu’on a bien fait ce week-end. Il n’y a pas de temps à perdre parce que la phase de poule ne dure que six matchs, cela va très vite. Après, on est forcément plus serein que la semaine dernière. La victoire nous a fait du bien mais tout peut très rapidement être remis en question surtout contre cette équipe de l’Ulster qui vient de gagner à Bath. »

 

Franck Azéma à propos de l'intensité de la Coupe d'Europe :

« On a peu de temps entre les deux matchs, donc le début de semaine est essentiellement axé sur la récupération. L'idée c'est aussi d'avoir un maximum de clarté de façon à avoir les idées claires par rapport à ce que l'on va devoir mettre en place vendredi soir. Statistiquement, c'est une réalité, la coupe d'Europe est beaucoup plus usante : en Top 14 on compte en moyenne cinq séquences de plus d'une minute, là face aux Harlequins il y en a eu quinze... »

 

Laidlaw, pas surpris par la victoire de l'Ulster à Bath :

« Je n’ai pas été surpris par leur victoire à Bath le week-end dernier. C’est une très bonne équipe. Je connais bien le coach principal, Dan McFarland, jusqu’en 2018 il était l’entraîneur des avants de l’équipe d’Ecosse. Il a aussi été à la tête de Glasgow, donc il a déjà prouvé que c’était un bon entraîneur. C’est la raison pour laquelle je m’attends à un match extrêmement difficile vendredi. »

 

Vincent Balmisse

Commentaire