Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Chamalières, un six majeur à stabiliser

Chamalières n’a pas encore réussi à stabiliser un six majeur et cela influe sur son rendement actuel. Le contraire de Vandœuvre-Nancy qui accueille, ce samedi soir (20 heures), les Auvergnates.

La hiérarchie se dégage. À travers le classement, on retrouve aux premières places les équipes qui ont défini leur six majeur et qui peuvent surtout l’utiliser sans aucune restriction. Exactement comme Vandœuvre-Nancy, une équipe bien installée à la sixième place avant de recevoir Chamalières, ce samedi soir (20 heures).

Bien sûr, la profondeur de banc compte beaucoup et elle permet de se sortir de certains pièges quand les atouts habituels ne donnent pas satisfaction. Mais quand le plan de jeu se déroule sans accroc, que les points forts ne sont pas contrés, que les attaquantes prioritaires apportent les bonnes réponses, il n’y a alors aucune raison de chercher la solution sur le banc et de procéder à du coaching.

Encore travailler

« On voit les équipes qui ont trouvé leur six et qui ne font plus de rotation, ainsi que celles dont le six majeur n’est pas encore stabilisé comme c’est notre cas, résume Atman Toubani. Vandœuvre-Nancy performe très vite et rapidement, en dehors d’un impair à Saint-Raphaël. La passeuse croate qui arrive de Cannes a pris la place de la Française. La pointure américaine plus athlétique que l’autre a trouvé son rythme et elle joue davantage ».

Chamalières ne peut pas encore en dire autant. Au moment où l’équipe a commencé à performer et où une base s’est démarquée, deux blessures sont venues redistribuer les cartes et modifier les plans malgré les apports importants de Tchoudjang-Nana et Hardeman.

La blessure de la centrale Oni Lattin, pas seulement sollicitée au contre mais de plus en plus à l’aise dans son rôle d’attaquante, prive les Auvergnates d’un danger de poids. Idem pour Lisa Jeanpierre dont la régularité en réception et la faculté à abattre beaucoup de travail défensif étaient précieuses.

 

Les équipes :

Vandœuvre-Nancy.?1. Nemtceva?; 6. Palgutova?; 7. Aubry?; 8. Jaksetic?; 9. Haak?; 10. Mims?; 12. Herelova?; 13. Rodriguez?; 17. Slancheva?; 18. Bettendorf?; 19. Paradzik?; 20. Duleva.
Chamalières. 1. Adiana?; 2. Margirier?; 3. Amana-Guigolo?; 5. Gates?; 7. Tchoudjang-Nana?; 8. Merle?; 10. Hardeman?; 11. Leonenko?; 12. Lattin?; 13. Young?; 14. Szaboova.

 

Jean-François Nunez

Commentaire