Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Chamalières ne doit pas se rater

Le FC Chamalières accueille la réserve de l’AS Saint-Etienne, cet après-midi (16 heures), au stade Claude-Wolff. Avec une obligation de résultat face à un concurrent direct pour le maintien.

La venue de Saint-Etienne, quelque part, est toujours un événement et une affiche. Pour Chamalières, cet après-midi (16 heures), au stade Claude­-Wolff, la réception de la réserve de l’ASSE sera surtout un match à ne pas manquer.

« C’est un premier tournant de la saison », affirme même Arnaud Marcantéi, le coach chamaliérois, qui ne masque pas l’importance de la rencontre face à un concurrent direct dans la course au maintien. Et un adversaire qui reste sur trois défaites entrecoupées de deux nuls (0-­0).

S'appuyer sur le match face à Nantes

« C’est l’occasion de les mettre à cinq points. Et si on ne peut pas les mettre à distance, au moins les laisser derrière nous. C’est un match aussi très important pour rester au contact et ne pas laisser les équipes qui sont devant nous prendre trop d’avance », ajoute Arnaud Marcantéi, qui sait qu’un résultat négatif serait, à l’inverse, une très mauvaise opération pour les Chamalièrois, qui n’ont gagné que deux matchs en championnat depuis le début de la saison. Il n’y a pas de défaite encourageante, mais le revers subi chez la réserve de Nantes, samedi dernier, (1­-0), n’a pas été complètement négatif. Une défaite sur lequel son équipe peut s’appuyer, selon le coach : « Au final, il y a beaucoup de regrets. Cela a été un match abouti sur le plan défensif. »

Côté effectif, Chamalières sera encore privé de Fernandez (blessé) et Couderc (suspendu) mais enregistre le retour de suspension de Géry. Chiotti sera reconduit dans la cage.

Pour la réception des Verts, le club a mis les petits plats dans les grands et a organisé plusieurs animations comme un tifo, un concours de barre à la mi-temps ou une tombola.

Didier Cros

Commentaire