Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard Brunel

Nohanent si proche de l’exploit

Débordée, revenue puis devant jusqu’à la limite de fin du temps réglementaire, l’IE Nohanent s’est inclinée en prolongation devant le leader Décines (96-99). Regrets.

Si Nohanent a perdu son match (et peut-être bien plus…) devant le leader Décines, ce samedi soir, c'est en deux passages. L'entame et la conclusion.

À côté, en début de rencontre, de son basket et en tout cas du jeu qui devait nuire au rendement du leader, elle concéda, malgré un temps-mort d'urgence demandé par Thomas Mezure, un 2-13 (4e) appelé à peser de façon importante sur ce match à enjeu, ce samedi soir, à Puy Valeix, où Décines ne pouvait laisser passer l'occasion de quasiment tamponner son billet pour la N2 devant un relégable, alors que l'IE, pour réellement espérer un repêchage, aura bien besoin d'un succès sur les deux dernières journées.

Rédhibitoire que ce « -11 » pour les Puydômois ? Non car, côté défensif, l'IE retrouva son repli comme elle appliqua, un temps, une judicieuse « press ». Et ce, pendant que sa circulation de balle devenait bien meilleure, à côté d'une adresse, en hausse, elle aussi, via Lemoine et Lemaire.

De quoi revenir et même dépasser une formation rhôdanienne qui, ayant pris résolument les devants, s'était arrêtée de jouer et de produire les efforts défensifs nécessaires… Résultat, 27 points encaissés et Décines derrière (27-23).

Des visiteurs qui, face à la vaillance locale, ne remirent réellement de l'ordre dans leur jeu qu'à l'approche de la mi-temps sur un 10-0, censé lui dégager la voie du succès. Et pourtant, il n'en fut rien.

Portés par une attaque de feu et un scoring dominé par Lemaire, l'IE et sa zone avaient tout renversé aux 30 minutes (71-64). Elle passa même par le +11 (79-68, 34e) et restait à la tête d'un matelas de 7 unités (86-79) qui paraissait assez solide à 1'50" de la fin. Las ! Elle se trompa alors de rythme, redonnant de l'élan à un leader jouant son va-tout pour recoller par Bastien à… 5 dixièmes du terme (89-89).

Prolongation. Vite sous la coupe des Rhôdaniens. Et pourtant, ces derniers offrirent à l'IE, une miraculeuse possession d'égalisation à 96-99 et 5 secondes à jouer. Mais la remise en jeu nohanentaise termina... directement dans le décor !


La fiche technique :

Nohanent (gymnase du Puy-Valeix). Decines bat IE Nohanent 99-96 a.p. (23-27, 27-14, 14-30, 25-18, 10-7). Arbitrage de MM. Daniel et Achour.

IE Nohanent. Diabaté (14), Lemaire (23), Muratore (15), Lemoine (25), Rey (15) ; puis Deprez (4).

Decines. Bastien (8), Haziza (4), Devaux (26), Dionyssopoulos (11), Dkhil (22) ; puis Ramseyer (24), Aldeguer (2), N'Kakou (2).

Commentaire