Actualité sportive en auvergne



Photo © Archives Francis Campagnoni

Le Stade Clermontois s'incline à Castelnau

Les basketteurs clermontois, pour le baisser de rideau de leur saison, n'auront pas réussi leur ultime défi : s'imposer dans ce Sud-Ouest qui se refuse à eux.

Chez le dernier, il pouvait y avoir une réelle opportunité. Mais, hier, Castelnau, comme les autres recevant du secteur, n'a pas été tendre (80-71).

D'abord en profitant d'un début de rencontre timoré des Clermontois : « On les a laissés prendre du rythme et des points sur jeu de transition. À l'extérieur, quand on ne contrôle pas le tempo, ça devient vite compliqué », relève Thomas Mezure.

De fait, ses hommes allaient courir derrière le score quasiment durant toute la rencontre. Dont le deuxième quart-temps des plus pauvres offensivement côté puydômois, n'allait pas changer le sens, avec 10 petits points inscrits seulement : « Là, on fait preuve de manque de rythme et de patience, pendant que Castelnau défend très bien collectivement, glissant bien pour boucher la raquette et sachant bien alterner, avec de la zone. »

Toujours sans réussite dans le Sud-Ouest

Court sur beaucoup de ses tirs, Clermont voyait ses chances de revenir se réduire au fil des minutes, accusant un débours de 13 unités à la pause (42-29, 20e).

La seconde mi-temps peut être considérée comme plus aboutie côté stadiste au sens où les Puydômois remportèrent ses deux périodes. Loin d'être suffisant cependant : « On revient à 5 points en cours de troisième quart-temps mais là, on perd deux ballons précieux », regrette le technicien clermontois.

De nouveau mis dans les cordes par quelques gros shoots primés adverses, le Stade s'accrocha, sur le final, à une press tout-terrain comme dernière option. Revint encore à 5 unités. Avant d'être plombé par deux ou trois paniers faciles girondins.


La fiche technique

Castelnau. Castelnau bat Stade Clermontois 80-71 (23-19, 19-10, 17-20, 21-22). Arbitrage de MM. Fizailne et Dufau.

Castelnau. Jean-Jacques (8), Alalengbi (2), Corinus (10), Ngatcha (6), Preira (11) ; puis Vinuales (2), Deleris (18), Siraudin (2), Brunelle (11), Alonzeau (10).

Stade Clermontois. Chardon (3), Melody (9), Nélaton (12), Muratore (13), Mc Clark (17) ; puis Mansaré (13), Lemoine (-), Tardieu (4).

Commentaire