Actualité sportive en auvergne



Basket NF3
Photo © Richard Brunel

Cournon avec des ambitions

Victorieuses en Corse, les Cournonnaises ont franchi le premier obstacle avant la N2. L’emporter à Caluire-et-Cuire relève d’un challenge encore plus relevé. Et motivant pour le BBCA.

Vainqueur, les nerfs et le basket solides, à Furiani (49-55) , pour son entrée en lice en play-offs, le BB Cournon d'Auvergne enchaîne, ce dimanche, avec un nouveau déplacement sur la route de la N2.

Bien plus court, celui-ci, puisque c'est dans le Rhône, à l'Amicale laïque Caluire-et-Cuire, que se déplaceront (et pas qu'elles puisqu'un bus de supporters a été affrêté par le club cournonnais), les joueuses d'Anthony Cathala.

Plus court mais pas forcément plus simple pour le BBCA, car, hôte de la poule A de NF3, Caluire-et-Cuire avait terminé l'exercice de la première phase invaincu et est allé l'emporter de 19 points ( 55-74), à Chalon, en ouverture de la deuxième.

Un parcours qui, s'il inspire le respect chez l'entraîneur cournonnais comme chez tout adversaire qui se présente face aux Rhôdaniennes, pose aussi un enjeu immédiat pour la rencontre qui n'est pas pour déplaire sur les bords de l'Allier : « Les rangs (des poules de première phase) ont été respectés sur les deux premières rencontres : les premiers ont gagné, les deuxièmes ont perdu, et Caluire a réussi un bon résultat à Chalon mais pour nous, de toute façon, c'est juste un match à l'extérieur donc le seul risque qu'on a… c'est de le gagner. Après, ce serait bien de renverser la tendance : elles sont invaincues, c'est une source de motivation supplémentaire… mais il n'y en a pas besoin, de la motivation, on en a déjà plein », commente ainsi Anthony Cathala.

Le technicien cournonnais, sur ce qu'il a pu voir de Caluire, relève « une équipe hyper complète, qui a de la profondeur de banc et double tous les postes avec des joueuses assez grandes partout. Quelques joueuses d'expérience, aussi, ayant évolué à l'échelon supérieur. »

De son côté, le BBCA se présentera au complet, avec des filles « en pleine forme » et ayant visiblement hâte d'en découdre.

Commentaire