Actualité sportive en auvergne



Basket Vichy-Clermont
Photo © Photo Emeric Enaud

La JA Vichy Clermont ne faiblit pas

Les joueurs de Guillaume Vizade ont empoché une sixième victoire à la suite sur le parquet du Havre, mardi soir, après prolongation (79-83, ap).

Une série allait forcé­ment prendre fin, mardi soir, aux Docks Océane du Havre. Soit celle des Havrais (2), encore petite mais non négligeable pour une formation qui n’avait jamais empoché trois victoires de rang cette saison, soit celle des joueurs de Vichy-Clermont (5), déjà assis sur un enchaînement historique depuis le rapprochement des deux clubs. Et ce sont finalement les visiteurs qui ont entretenu leur belle dynamique du moment en empochant en prolongation leur douzième victoire de la saison (79-­83, ap), un succès qui leur permet d’équilibrer leur bilan au classement. 

Sans adresse longue distance (0/6 dans le premier quart), les visiteurs avaient pourtant connu un démarrage délicat en Normandie (19­-10, 9e), pas aidés non plus par la sortie précoce de Koné, déjà sanctionné de deux fautes (5e). Il fallut d’ailleurs attendre les deux primés consécutifs de Smith pour les voir recoller (19-­18, 11e). 

Sifflé par le maigre public à chacune de ses possessions, l’ancien Havrais Omar Krayem venait buter sur une défense normande qui ne laissait que très peu de latitude à la deuxième attaque de Pro B, pendant que Pope et Mekdad alimentaient la marque de l’autre côté (28-­22, 15e). Et il n’y a finalement que sur attaque rapide que Bronchard et Smith échappaient à la vigilance de leurs cerbères (34­-32, 19e), même si un panier à 8 mètres de Lewis à la sirène redonnait aux locaux un petit matelas à la mi­temps (39­-32). 

Bronchard et Denave décisifs


Muet depuis la deuxième minute, Denave ressortait enfin de sa boîte au retour des vestiaires sur deux actions à 3 points pour ramener aussitôt les « rouge et jaune » à une longueur (39-­38, 22e). Mais, paradoxalement, cela n’avait pas pour effet de calmer leurs nerfs, notamment ceux de Mitchell et Koné, respectivement sanctionnés d’une faute technique pour contestation et d’une antisportive pour un coup de coude dans le visage de Mekdad. Lewis et ce dernier ne se faisaient pas prier pour faire tourner le compteur et initier un nouvel assaut havrais (12-­2), dont les joueurs de Vizade allaient avoir du mal à se relever (55­-42, 26e). 

Sauf que Vichy-­Clermont n’est pas l’une des formations les plus expérimentées du championnat pour rien. Et Denave, l’un de ses éléments les plus chevronnés. Sans s’affoler, l’ancien Palois enfilait huit points au cœur d’un 12-­0 pour sa formation, qui se retrouvait pour la premiè­re fois aux commandes au meilleur des moments (62­-65, 38e). Mais les Havrais trouvaient les ressources pour sortir enfin de leur torpeur et reprenaient les devants à 25 secondes du gong sur un 3 points de Mekdad, auquel Smith répondait quelques secondes plus tard, avant que Lewis ne manque le shoot de la gagne au buzzer (69­-69). La dernière chance des Normands, qui n’allaient rien pouvoir faire face à la science du jeu de garçons comme Denave, finalement crédité de 27 points, et de Bronchard, durant l’extra­-time.


La fiche technique :

Score à la fin du temps réglementaire 69-69 (mi-temps : 32- 39). Score des quart-temps : 12-19, 20-20, 17-21, 20-9, 14-10. 

Le Havre. Le Havre : 29/68 aux tirs (43 %), dont 4/22 à 3 points (18 %), 17/20 aux lancers francs (85 %), 16 fautes, 50 rebonds, 20 passes décisives, 27 balles perdues, 83 d’évaluation collective.
La marque : Bamba (3), Mekdad (18), Davis (15), Lewis (14), Joaquim (16), Aded Hussein (5), Pope (8).

Vichy-Clermont. Vichy-Clermont : 32/73 aux tirs (44 %), dont 8/30 à 3 points (27 %), 11/16 aux lancers francs (69 %), 16 fautes, 33 rebonds, 23 passes décisives, 15 balles perdues, 85 d’évaluation collective.
La marque : Mitchell (7), Morency (5), Denave (27), Bronchard (16), Koné (2), puis Smith (15), Lessort (6), Bengaber (3), Krayem (2).
Commentaire