Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Football
Photo © Droits réservés

Ytrac est vraiment dans le dur

Ytrac n’est vraiment pas maître sur son stade du Bex. Ain-Sud est venu appuyer là où ça fait mal en faisant subir une quatrième défaite à domicile aux Cantaliens. Pour le moins inquiétant dans la lutte pour le maintien.

C'est un peu une rengaine depuis le début de saison mais Ytrac rencontre bien des difficultés à prendre des points à domicile. Une seule victoire face à Limonest pour quatre défaites face à des formations qui ne font pourtant pas partie des cadors de la poule. Pire encore, ce sont les mêmes causes qui entraînent les mêmes effets.

Trop rapidement menés au score suite à une approximation défensive, les hommes de Merle doivent courir après le score et s'exposer aux contres. Un mal récurrent. Ain-Sud, sans être génial, a parfaitement mené sa barque dès lors qu'Assef a ouvert le score (0-1,12e). D'autant que réduits à dix avant la pause avec l'exclusion de Cavalier, les Cantaliens se sont rendus la tâche encore plus difficile.

Quatrième défaites à domicile cette saison


« Les gars ont fait une bonne entame au niveau de l'engagement. Ils ont appliqué les consignes avec un jeu plus direct. Mais une fois de plus on se plombe. Après on a bien tenté mais en infériorité numérique, c'était plus difficile. On a une occasion avant la pause qui aurait pu changer les choses », constate Jacques Merle, plus déçu par le résultat que par la prestation de ses hommes après la rencontre. Il est vrai qu'on ne peut pas leur reprocher de ne pas s'être battus pour inverser la tendance. A l'image de Gnahoré venu défendre et concédant, par manque de lucidité, le pénalty du break (0-2, 60e). Difficile de lui en vouloir tant il n'a pas ménagé sa peine.

Mais le groupe fait avec ses armes qui en ce moment ne sont pas au niveau. L'absence de dernière minute de Traoré, conjuguée avec celle de Juillard, a une nouvelle fois déplumé le groupe. Les présents ont tenté de faire le job, mais il manque forcément de la qualité technique et des leaders pour faire la différence et se montrer moins friables face aux événements.

Le secteur offensif tente beaucoup et se crée des situations mais peu de réelles occasions. Bien sur après le but de Bouzou (1-2, 90e), les Ytracois ont réussi à mettre la pression sur les hommes d'Yvars mais il était trop tard.

Lanterne rouge, Ytrac va devoir prendre des points rapidement pour prétendre espérer le maintien mais avec un calendrier plus compliqué jusqu'à la trêve. A commencer par un déplacement chez l'actuel leader Chamalières le week-end prochain.

Commentaire