Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Archives Thierry Nicolas

« France », 1re journée : tous les résultats

Onze finales ce samedi, dix-sept dimanche, 388 athlètes de l'élite nationale : le Stadium Jean-Pellez d'Aubière accueille ce week-end les championnats de France Élite pour une neuvième représentation de très haut niveau. Le point sur les résultats de samedi.

Samedi (11 titres attribués)


Poids dames (sacrée : Jessica Cérival)
L’inamovible Jessica Cerival (Franconville) a sans surprise raflé une sixième couronne nationale de suite. Grande favorite, elle a remporté le concours grâce à un lancer à 17,30 m (meilleure performance française de l'année). La sociétaire de Franconville a largement devancé sa coéquipière Rose-Sharon Pierre-Louis (16,13 m) et la spécialiste des épreuves combinées Antoinette Nana Djimou (15,28 m). 


Hauteur dames (sacrée : Marine Vallet)
En l'absence de la recordwoman de France (1,97 m) Mélanie Skotnik et de la championne en titre Nawal Meniker, Marine Vallet était pressentie pour le titre. La pensionnaire du Stade Rennais n'a pas laissé passer sa chance. Elle a remporté le concours et fait vibrer le public avec un bond de 1.87 m (nouveau record personnel). La nouvelle championne de France termine devant Prisca Duvernay (Entente Sud Lyonnais) qui a passé 1.81 m. Solène Gicquel, aussi du Stade Rennais, prend la médaille de bronze (1.81 m). 


Longueur dames (sacrée : Haoua Kessely)
Haoua Kessely conserve son titre de championne de France ! Avec un bond à 6,42 m, la pensionnaire du CA Balma a écrasé le concours. Deuxième place pour Mathilde Lagarde de La Rochelle (6,07 m), soit la même longueur que Keshia Willix (Neuilly-Plaisance). La Rochelaise prend la médaille d'argent au bénéfice d'un deuxième saut supérieur (6.02 m).


3.000 m messieurs (sacré : Guillaume Adam)
Le titre de champion de France du 3.000 m s'est joué lors des ultimes centimètres du Stadium Jean-Pellez. Guillaume Adam est devenu champion de France de la distance d'une courte tête en 8'07''42. Il a devancé Djilali Bedrani (8'07''72). Le Toulousain arrive devant Florian Théophile, pensionnaire de l'Athlétic Trois Tours, qui prend le bronze en 8'09''51. Le favori de l'épreuve, Hassan Chahdi (champion de France sur 3.000 m, en cross et sur 10 km)., termine 6e. 


Perche messieurs (sacré : Renaud Lavillenie) 
Renaud Lavillenie a décroché ce samedi un énième titre de champion de France en salle. Sur le sautoir d'Aubière qui porte son nom, le champion olympique n'a eu besoin que d'un saut, à 5,77 m pour rafler la mise, tous les autres concurrents étant déjà éliminés avant son entrée en lice. Il a ensuite passé 5,93 m à son premier essai avant d'échouer par trois fois dans sa tentative d'amélioration de la meilleure performance mondiale de l'année (6,03 m). Stanley Joseph (Orléans) a pris la 2e place (5,63 m), tandis que Jérome Clavier (Tours) a complété le podium (5,50 m). 


Triple saut dames (sacrée : Jeanine Assani Issouf) 
En 2015, le duel acharné pour le titre entre Jeanine Assani Issouf (Limoges) et Rouguy Diallo (Nice) avait été l'un des moments forts de la compétition. Cela a encore été le cas ce samedi avec un concours serré comme jamais. Grâce à un 3e essai à 14,17 m, la Limougeaude Assani Issouf a finalement conservé sa couronne pour... un tout petit centimètre face à sa jeune rivale (14,16 m). 


Poids messieurs (sacré : Gaëtan Bucki) 
Gaëtan Bucki (Artois Athlétisme), qui n’a pas lancé depuis la fin décembre et une performance à 19,03 m, a effectué un retour à la compétition gagnant. Il a remporté un concours extrêmement serré, lui aussi, juste devant Frédéric Dagée (Nice), qui s'incline pour trois centimètres seulement (19,27 m). Beaucoup plus loin, Romain Gotteland (Aix) prend la 3e place avec un jet à 18,51 m.


60 m haies dames (sacrée : Cindy Billaud) 
De par son expérience, elle était la favorite de l'épreuve et elle n'a pas déçu : Cindy Billaud a montré qu'elle était sur le chemin du retour en forme en s'imposant en 8''07, juste devant la tenante du titre Sandra Gomis (8''12) et Aisseta Diawara (8''15). Seule déception pour Billaud, elle rate pour deux centièmes les minima pour les Mondiaux de Portland.

1.500 m dames (sacrée : Elodie Normand) 
On s'attendait une course serré, elle l'a été ! Il a fallu attendre la dernière ligne droite pour voir la Marseillaise Elodie Normand prendre le meilleur (4'26''34) sur sa rivale Johanna Geyer Carles (4''27''04). Aurore Fleury, pas forcément attendue, complète le podium. 


60 m dames (sacrée : Carole Zahi) 

Stella Akakapo (Amiens) ayant choisi de privilégier le 200 m, Carole Zahi (Athlé Sud 77) semblait la mieux placée avant la course. Elle n'a pas fait mentir les pronostiqueurs avec une victoire assez aisée (7''18) devant Jennifer Galais (7''27) et  Floriane Gnafouia (7''31). La véritable victoire de la finale est revenue sans surprise à l'invitée ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (Stade Français), lauréate en 7''12. Le record du Pellez (7''06 par Christine Arron en 2006) n'est donc pas tombé. 

60 m messieurs (Christophe Lemaitre)
En l'absence de Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre avait un boulevard devant lui. Et si le Savoyard s'est bien imposé (6''64), il s'est tout de même fait peur en ne devançant Christopher Naliani que de quatre centièmes (6''68) sur la ligne d'arrivée. Mickael-Meba Zeze (6''73) a pris la 3e place de cette dernière épreuve de la 1re journée.
Commentaire