Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Photo Franck Boileau

Les légitimes ambitions de Renaud Lavillenie

Début de la campagne de Diamond League 2018, ce samedi (12 h 39 en France), pour Renaud Lavillenie, à Shanghai. Un site que le Clermontois, auteur d'une très bonne rentrée en plein air, au Texas, apprécie.

C'est en duo avec son coach Philippe d'Encausse que le recordman du monde a pris la route de Paris, mercredi, avant son vol vers la Chine : « Depuis mon retour, je me suis entraîné en essayant de continuer à bien travailler, que ce soit sur la technique de perche, la prépa physique, les haies… Du coup, je pense arriver, sur cette première grosse compétition, avec les moyens de faire plutôt bien. »

Là-dessus, Renaud Lavillenie paraît d'ailleurs des plus sereins : « Avoir réussi 5,92 m et 5,95 m, il y a un mois, me permet de ne pas courir derrière la perf. La première ambition, ce sera donc de gagner mais étant donné que le plateau est très relevé ( Barber, Kendricks, Lisek, Wojciechowski, Holzdeppe…), il y a peu de chance, que ce soit possible à 5,70 m. Perf et régularité viendront cependant en deuxième objectif car je préférerais nettement mal sauter et sauter haut que l'inverse. Car généralement, ça veut dire qu'en s'améliorant techniquement au fil de la saison, on a des chances d'aller encore plus haut… »

Le Clermontois a déjà sauté trois fois à Shanghai, pour une meilleure barre à 5,92 m : « Je n'ai jamais eu à me plaindre des conditions ! C'est du style pas de vent, 20°, un climat un peu humide mais acceptable », explique le Clermontois.

Commentaire