Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Richard Brunel

Comment s'habiller pour courir en hiver ?

Ne soyez pas frileux ! Le froid et le passage à l'heure d'hiver resteront sans conséquence sur votre motivation à l'heure d'aller courir si vous suivez les conseils de sports-auvergne.fr.

La règle des trois couches

Dans l'univers du running, c'est ainsi que l'on détaille la tenue idéale pour « sortir » malgré le froid, constituée de trois vêtements superposés pour le haut du corps : un t-shirt respirant, un haut isolant et un coupe-vent pour protéger. Pour le tee-shirt, qui doit réguler la transpiration et maintenir le plus possible le corps au sec, évitez le coton. Les sous-vêtements techniques, du « type seconde peau », coûtent autour de 25 euros. Par-dessus, une micro-polaire (à partir de 40 euros) permettra de conserver la chaleur. La troisième couche doit être imperméable, respirante et pratique (capuche, poignets ajustables...). L'éventail de prix des coupe-vents va de 50 à plus de 300 euros. Pour le bas, des modèles de collants sont spécifiques à la pratique hivernale (de 30 à 200 euros). Longs, bien sûr, car le froid agit sur les articulations et peut précipiter l'apparition de tendinites.

Habits de lumière


Courir l'hiver revient souvent à courir de nuit. La sécurité devient donc un paramètre à intégrer dans son équipement. Une lampe frontale (dès 14 euros) vous permettra d'être vu, mais surtout d'éviter les pièges du bitume ou des sentiers. Les bandes réfléchissantes sur le haut (10 euros à l'unité) sont une obligation dès lors que votre terrain de jeu peut être partagé avec des véhicules motorisés, mais il existe aussi des gilets ou des brassards réflecteurs ou à LED pour plus de visibilité (de 10 à 40 euros). Petit conseil pour ceux qui pratiquent en journée : les couleurs sombres retiennent la chaleur des rayons du soleil. Même si ces derniers sont rares et timides (et que le froid permet de brûler plus de calories), ils peuvent toujours réchauffer un peu...

Soigner les extrémités

Passons sur le choix des chaussures, déjà abordé dans un précédent article, pour se concentrer sur les chaussettes. Là encore, afin d'éviter le froid, privilégiez les modèles montants, chauds sans forcément être plus épais. Enfin, il convient de se couvrir la tête et les mains. Venus du ski nordique, les bonnets thermiques sont devenus incontournables, pour un prix qui peut s'avérer modique (dès 15 euros). Tout comme les gants, cache-cou ou bandeaux...
Commentaire